Il était là devant moi à la caisse du supermarché fatigué sale un bonnet rouge délavé une barbe jaunie par les cigarettes qu’il demandait aux passants avec un sourire triste comme si il s’excusait d’exister il était là comme un Père Noël qui aurait fait faillite et tu vois il était là à la caisse avec quelques bières de mauvaise qualité des oranges un peu de pâté pour son chien qui l’attendait sagement devant la porte du magasin sans bouger sans gémir habitué à attendre toute sa vie et cet homme était là à fouiller dans une petite poche en cuir de quoi payer son repas de Noël et je le voyais fouiller fouiller devant le regard impatient de la caissière tu sais ce genre de caissière qui n’aime pas son métier qui ne sait que dire

« Bonjour » « vous avez la carte Casino? » « Au revoir »

mais avec un sourire figé et des yeux qui te disent d’aller te faire voir toi qui ne bosses pas 7 jours sur 7 sur ce fauteuil à la con à entendre le bip bip du code barre rythmer ta vie

Et mon Père Noël du pauvre était là sous le regard méprisant de la caissière à fouiller dans sa pochette en cuir sous le regard vaguement compatissant des braves gens qui faisaient la queue avec leurs caddies pleins et je les entendais soupirer de temps en temps parce que tu comprends le temps c’est de l’argent et l’argent c’est important hein et puis soudain Simone la caissière crie

Ah mais non monsieur ça non ce n’est pas une pièce de un euro monsieur ah non c’est une vieille pièce allemande n’essayez pas de m’avoir hein je connais mon métier moi vous croyez quoi si vous ne pouvez pas payer vous sortez et puis c’est tout hein non mais

Et je voyais mon pauvre Père Noël tellement gêné le rouge de la honte et sa peine comme traîneau je le voyais bafouiller essayer de s’expliquer qu’il n’avait pas fait attention qu’il n’était pas un vulgaire menteur pauvre oui SDF oui mais avec sa dignité tout de même et il tentait de parler mais non impossible Simone riait et criait bien plus fort

Non parce que franchement regardez messieurs mesdames regardez est-ce que ça c’est une pièce d’un euro regarde Germaine on est d’accord hein ça c’est pas un euro haha hoho nan mais quel toupet

Et personne ne bougeait et pire même tous ces braves gens détournaient la tête tu comprends il ne faudrait pas gâcher la magie de Noël et le vieil homme commençait à regarder ce qu’il pouvait abandonner dans son repas et je voyais bien que le choix lui semblait impossible et moi j’avais les boules putain j’avais les larmes qui montaient un peu de rage un peu de tristesse un peu d’injustice alors j’ai doublé la file d’attente sous le regard outré des gens de bonne famille et j’ai payé les courses de mon Père Noël à Simone la caissière pour qu’elle la ferme j’ai payé des oranges deux bières et une pâté pour chien et dans le regard du vieil homme j’y ai pu voir la mer l’amer et de la reconnaissance qui mouillait sa rétine et dans le regard de Simone aussi vide que le cerveau de Nabilla je n’y ai rien vu même pas l’ombre d’un remords alors moi je suis sorti du magasin tu sais comme ça et avant de partir je me suis tourné vers Simone en lui disant

Merci et Bonnes fêtes par avance vous m’avez redonné foi en l’homme merci

Mais je crois qu’elle n’a pas saisi l’ironie.

Vincent Lahouze.

(Photo: Image trouvée sur Google.)

Advertisements