Recherche

artiste comptant pour rien

Je ne rentre pas dans les cases depuis qu'il m'en manque une..

Tag

vincent lahouze

« J’suis ton mec, j’ai le droit! »

TEMOIGNAGE: "Je m'appelle Elsa, qu'importe mon âge, qu'importe ma ville. Si vous ne devez retenir qu'une chose, c'est celle-ci: Je m'appelle Elsa et j'ai vécu pendant trois ans avec mon violeur. Je vois déjà vos sourcils se lever ou se... Lire la suite →

L’Américorée ou le jeu du « c kiki ki a le plus gros kiki »

Entre un Donald Trump qui s'est pris pour la réincarnation de Daenerys de GOT, crinière approximativement blonde au vent, à promettre le "Feu et la Colère" au King of the Corée du North et un Kim Jong Un, le psychopathe... Lire la suite →

Poubelle la Vie

Elle fouille dans les poubelles, chaque soir.Ses mains caressent les ordures, elle cherche, elle gratte, elle soulève les papiers gras. Sa mémoire est comme ces morceaux de débris, cassée, abîmée, vieille, en miettes. Elle fouille, elle a une poussière dans... Lire la suite →

La collectionneuse

J'ai longtemps vécu avec une personne qui avait peur de jeter. Elle gardait tout. Absolument tout. Sa chambre ressemblait à un vieux musée que les gens visitent le dimanche, un vieux grenier hors du temps, une brocante de vieux souvenirs... Lire la suite →

Le dîner est servi

Elle fait chauffer les pâtes dans la casserole, et tout en regardant quelques morceaux tombés par terre, elle se dit qu'elle n'est pas la seule à être à côté de la plaque. L'eau bout, elle aussi, intérieurement, les bulles remontent... Lire la suite →

Jupe et abricot fendues

Madame rêve. Le corps encore froissé par les draps, elle s'étire entre deux nuages, entre coton et dentelle, Madame voyage, ses mains entre les jambes. Ses doigts se promènent, au bord du gouffre, au bord du précipice, son coeur souffre... Lire la suite →

Écrire ou mourir

Un soir, j'ai eu envie de crever. C'est venu comme ça, comme te vient brusquement l'envie de ne plus jamais rire. Chloé venait de me quitter pour la première fois, il y avait encore ses mots qui résonnaient en moi,... Lire la suite →

« On t’a acheté combien? »

Le jour se lève sur la jungle épaisse, dense, immense, je suis Nagawika, le petit indien qui rampe au milieu des feuilles mortes, je me cache, blotti dans un fourré, derrière les arbres de la forêt d'émeraude pour échapper à... Lire la suite →

Nos chers voisins

  L'enfant crie. Madame L. relève brièvement la tête. Sûrement les canalisations, sûrement des jeunes qui traînent dans la rue et qui font la fête, sûrement un chat qui marque son territoire. Ça arrive si souvent. Madame L. prend sa... Lire la suite →

Créez un site Web ou un blog gratuitement sur WordPress.com.

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :